Mexico, ville de musées

Avec 150 établissements, Mexico est la troisième ville du monde qui compte le plus grand nombre de musées, après Paris et New York. Des plus classiques aux plus originaux, Mexico propose à ses visiteurs une offre muséale unique, que nous vous proposons de survoler ici.

LES CLASSIQUES

Le Museo Nacional de Antropologia est le plus important musée de Mexico. Un incontournable, autant pour son architecture que pour ses collections. Impossible d’en faire le tour complet en une seule journée. On y trouve entre autres l’une des plus grandes collections d’artefacts des civilisations préhispaniques mexicaines.

Le Palacio Nacional propose l’une des plus importantes collections des œuvres de Diego Riviera, dont la classique murale Histoire de Mexico, que le visiteur ne manquera pas de découvrir et qui à elle seule vaut le déplacement.

Palacio de Bellas Artes, le musée des beaux-arts de Mexico, est l’un des édifices les plus emblématiques du centre de Mexico. Situé dans un bâtiment à l’impressionnante façade d’inspiration néoclassique et Art nouveau, le musée propose une impressionnante collection d’œuvres des artistes mexicains les plus connus tels que Diego Rivera, José Clemente Orozco, David Alfaro Siqueiros et Roberto Montenegro, pour ne nommes que ceux-là. L’édifice abrite aussi les locaux du théâtre national et du musée national d’architecture.

LES UNIQUES

Museo de Arte Popular, le musée d’art traditionnel de Mexico propose en permanence quelques expositions variées qui permettent aux visiteurs de mieux comprendre et de découvrir la vaste richesse des différentes cultures qui ont fait le Mexique. De la poterie au tissage, en passant par les bijoux et le mobilier, on y découvre les différentes influences qui ont créé le Mexique d’aujourd’hui.

Le musée du chocolat. Les vrais amateurs de chocolat ne manqueront pas de visiter ce musée dans le pays qui a découvert le chocolat. Vous pourrez y découvrir comment cet ingrédient unique, aujourd’hui universellement apprécié, s’est intégré à la vie quotidienne du Mexique préhispanique. Les plus audacieux participeront à l’un ou l’autre des ateliers de confection de chocolat proposés par l’établissement.

Le musée Frida Khalo. Aussi appelé la « casa azul » (la maison bleue), ce petit musée était la résidence de l’artiste et de Diego Rivera, son conjoint. On y retrouve peu de pièces de l’un ou de l’autre artiste, mais le lieu a été conservé de façon à nous faire vivre l’univers du couple. De la cuisine, où l’on peut voir la recette de mole de Frida Khalo, à la présentation des différents corsets qu’elle devait porter, en passant par l’impressionnante collection d’art préhispanique du couple, tout nous plonge dans l’univers et le quotidien de deux des plus importants artistes mexicains du XXe siècle.

LES ICONOCLASTES

Le Museo Tamayo, un musée d’art moderne fondé par l’artiste Rufino Tamayo, est situé au milieu du parc Chapultepec. Son architecture hyper moderne faite de grands blocs de béton a de quoi surprendre dans cet environnement à la fois champêtre et symboliquement fort pour la culture mexicaine, en plein cœur de la cité. Mais il se dégage de l’ensemble une harmonie qui ne manque pas de séduire, et qui facilite d’autant la plongée dans les œuvres des artistes contemporains qui y sont exposées.

Le Museo del Objeto est un petit musée qui ne cesse de faire parler de lui en raison de la qualité de ses expositions. Au Museo del Objeto, il n’y a aucune exposition permanente, mais une variété toujours changeante de petites expositions extrêmement bien montées pour nous faire réfléchir sur des choses de la vie courante. À titre d’exemple, l’établissement a programmé, au cours des dernières années, des expositions sur les boissons mexicaines ou sur la relation qu’entretiennent les Mexicains avec le football.

PLUS DE LECTURE

Nous venons de mettre à jour notre politique de confidentialité